Un peu de moi

Bonjour, moi c’est Pascaline, j’ai 43 ans mais dans ma tête j’en ai toujours 20 ! Mariée à mon chéri depuis longtemps, je suis maman de trois enfants qui commencent à être grands maintenant (17, 14 et 10 ans).

La famille pour moi, c’est ce qu’il y a de plus important dans la vie. C’est mon socle, c’est quelque chose de profondément viscéral, un sentiment d’appartenance qui remonte à loin. Déjà très jeune, fonder une famille c’était mon objectif de vie, et je n’aurais pas pu imaginer ma vie sans enfant… C’est peut-être parce que je suis l’aînée d’une fratrie de quatre enfants : j’ai grandi dans une famille pleine de vie et des liens forts m’unissent à mes parents, mes frères et sœurs, même si nous ne nous voyions pas très souvent.

Et puis, à mon tour, j’ai fondé une famille qui me comble.

Quand mes enfants sont nés, j’ai eu envie, comme chaque parent je crois, d’immortaliser chaque instant ! La photographie a toujours plus ou moins fait partie de ma vie : mon père avait déjà cette passion et nous photographiait beaucoup quand nous étions petits. J’adore regarder les photos de mon enfance, non sans ressentir une certaine nostalgie ! C’est donc tout naturellement que j’ai pris la relève.

J’aime plus que tout photographier la famille, et naturellement le portrait est devenu mon style de prédilection, en parallèle avec la macrophotographie mon autre passion. J’adore mettre en boite les petits moments du quotidien, qui nous semblent souvent anodins voire banals, mais qui finalement sont des témoignages de la vraie vie ! Alors que je suis plutôt timide, j’aime saisir les interactions entre les gens, capter des instants authentiques : un geste, un regard, un éclat de rire…

Hypersensible, discrète mais toujours à l’écoute, cela me permet d’être en phase avec mon environnement et de ressentir le moment où quelque chose d’intéressant va se produire… Quand j’arrive à photographier des émotions, je suis heureuse et je sais pourquoi j’aime tant photographier les gens !

Sinon j’aime aussi le chocolat, les pizzas, lire un livre avec un thé au coin du feu, respirer l’odeur d’humus dans les sous-bois, le soleil qui chauffe ma peau en été, les couleurs flamboyantes de l’automne, les petits matins givrés en hiver, partager des bons repas en famille ou entre amis…

Je n’aime pas les grandes foules, faire quelque chose qu’on m’impose, parler devant une grande assemblée, les personnes qui pensent savoir mieux que moi ce dont j’ai besoin,avoir mal à la tête, être en retard, ne pas me sentir à ma place, quand mes enfants sont tristes…

Me contacter

 

C’est aussi moi !