La semaine dernière, nous avons connu une période de canicule, et je peux te dire qu’en Mayenne c’est quand même assez rare 😉

Les températures avoisinant les 40°, nous n’étions à peu près bien qu’à l’intérieur de la maison : nous avons la chance d’avoir une vieille maison en pierre, ce qui limite l’entrée de chaleur à l’intérieur, heureusement.

Mais impossible pour moi de travailler à l’ordinateur qui se trouve sous les combles, à part un peu le matin de bonne heure, et je dois avouer que les jours de canicule n’ont pas été très productifs…

J’avais pourtant envie de continuer mon projet sur le portrait en lumière, avec lequel j’ai pris du retard, mais ce n’était pas envisageable à l’extérieur.

J’ai donc profité des soirées pour photographier ma fille, alors qu’elle était captivée par sa tablette, et pour réaliser quelques portraits en faible lumière.

Les deux premiers ont été pris vers 19h30 alors que le soleil était réverbéré sur le mur d’en face de la maison et entrait par la fenêtre, ce qui donne cette chaude lumière.

Portraits en faible lumière. Photographie d'une jeune fille sur un canapé, lumière chaude de fin de journée.
Portraits en faible lumière. Photographie d'une jeune fille en très faible profondeur de champ. lumière chaude de fin de journée.

J’ai choisi de shooter à très faible profondeur de champ, f/1,8 voir f/1,4 pour un maximum de flou.

La deuxième série de portraits a été prise le lendemain vers 17h.

Cette fois les volets étaient entrefermés. La lumière était donc très tamisée et ma fille était éclairée juste par sa tablette. Les couleurs sont plus froides, mais j’aime aussi ce rendu avec ce côté clair-obscur.

Portraits en faible lumière. Jeune fille regardant sa tablette.
Portraits en faible lumière. Jeune fille en contre-jour éclairer par la lumière de sa tablette.
Portraits en faible lumière. Jeune fille regardant sa tablette.

J’ai donc mis les jours de canicule à profit comme je pouvais. J’ai pu jouer avec deux styles de lumière différents pour des portraits un peu plus créatifs.

Cela me permet de m’entrainer à mieux maitriser les rendus que je peux obtenir, afin d’être plus réactive avec mes réglages en séance !

Je sais que je peux être opérationnelle même dans les cas où la lumière est difficile à gérer…

N’hésite pas à me partager ton ressenti en commentaire !

Leave A

Comment