Et voilà, la période estivale et la canicule auront eu raison de mon assiduité ! Jeudi est passé et je n’ai pas publié d’article sur mon blog…

Shame on me !

Il faut dire que je travaille sur un pc de bureau qui est situé sous les combles, et avec la canicule, je n’ai guère pu y tenir très longtemps. Pour bien faire il aurait fallu que je me lève aux aurores pour profiter un peu de la « fraicheur ». Mais je vais te faire un aveu, je ne suis pas très matinale, et j’ai dû mal à émerger avant 8h00 le matin quand je n’ai pas d’impératif absolu 😉

Deuxième raison, écrire un article toutes les semaines demande d’avoir de la matière, et parfois je manque d’inspiration…

Donc pour aujourd’hui, je vais me contenter de partager une photo et de raconter son histoire. Je vais t’expliquer dans quelles circonstances j’ai pris cette photo, quelles étaient les conditions de prise de vue, et quels ont été mes choix pour la réaliser.

Une photo, une histoire #1. Portrait en noir et blanc d'une jeune fille dans une piscine.

J’ai réalisé ce portrait de ma plus jeune fille il y a quelques jours. Canicule oblige, nous avons passé régulièrement du temps dans notre petite piscine, que nous avons achetée début juillet pour palier à la chaleur !

Comme toujours, mon appareil est à portée de main, et je le prends avec moi dans la piscine pour photographier mes filles. Petit clin d’œil au passage à Charline Photography, il faut savoir vivre dangereusement même si, vu le niveau d’eau, je prenais beaucoup moins de risques que sur sa photo 😊

Nous avons installé un parasol au dessus de la piscine pour nous protéger du soleil : il est blanc et il agit comme un grand diffuseur, en tamisant la lumière dure du début d’après-midi. Comme le fond de la piscine est blanc aussi, j’ai l’impression de me retrouver dans une boite à lumière géante. La lumière est bien homogène et les contrastes sont peu prononcés, idéale pour un portrait style studio !

Ma fille s’allonge dans un angle et repose sa tête sur un des « sièges ».

Je me place au dessus d’elle et je vois tout de suite que je peux jouer avec la symétrie en centrant son visage. Dès la prise de vue, je sais que je vais certainement passer cette image en noir et blanc. Cela se confirme quand je la développe sur l’ordi : le noir et blanc renforce la symétrie et le graphisme apporté par les lignes de la piscine.

Si tu as d’autres questions sur cette photo, n’hésite pas à les poster en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Leave A

Comment

27 juillet 2019
Très joli blog et très belles photos de portrait. Je n’ai pas encore tout lu mais je pense que je vais en continuer la lecture
Répondre
    Pascaline
    28 juillet 2019
    Merci beaucoup Escampette !
    Répondre