Bonjour je suis Pascaline Michon et je suis photographe de famille. Plus précisément, je suis spécialisée dans le reportage de famille à domicile, et je me déplace chez vous pour vous créer des souvenirs authentiques et spontanés de vos petits bonheurs du quotidien.

Si tu es nouveau (nouvelle) et que tu es tombé(e) ici par hasard, sache que je publie un article chaque jeudi soir, sur le thème de la photographie. Je parle de ma pratique, de mes réflexions, des difficultés que je peux rencontrer en tant qu’entrepreneur, de mes petits bonheurs aussi, des familles qui me font confiance, et je partage aussi quelques astuces photos…

Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne.
La seule photo avec des humains de cette série 😉

Jeudi dernier, en Mayenne, nous avons eu beaucoup de brouillard. Et personnellement, le brouillard, j’adore ça (sauf quand je dois conduire !) à cause de l’ambiance qu’il confère à n’importe quel paysage !

Je me souviens d’avoir croisé un jour une connaissance alors que j’étais sortie en plein brouillard avec mon appareil photo. Je lui avais dit que j’allais photographier dans le brouillard, et cette personne m’avait regardé avec de grands yeux, sans doute en pensant que j’étais un peu marteau, et m’avait répondu « mais tu ne vas rien voir ! ». Bah oui, justement c’est le but 😊

De nombreux photographes amateurs attendent qu’il y ait un grand soleil pour pouvoir sortir faire des photos en pensant que ce sont là les conditions idéales…

Bien évidemment ce n’est pas le cas, et pour ma part, bien souvent ce sont les conditions que je fuis en tant que photographe, car ce n’est pas à ces moments là que j’obtiens les meilleurs rendus, ou en tout cas ceux que je préfère.

Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne. On voit une guirlande lumineuse sur le mur d'une maison.
Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne. Photographie d'un arbre qui se détache sur le bleu nuit du ciel. Le mur au premier plan est décorée d'une guirlande lumineuse.

Donc jeudi dernier, j’ai été saisie d’une envie irrépressible de sortir faire quelques clichés dans le brouillard, et comme une difficulté ne suffisait pas, j’ai attendu pratiquement la tombée de la nuit pour le faire !

J’ai d’abord photographié des ambiances dans mon jardin, que je ne te montrerai pas dans cet article pour garder une cohérence dans ma série (peut-être une autre fois !). J’avais une idée précise en tête, c’était d’attendre que l’éclairage de mon petit village s’allume pour capter ce moment particulier entre chien et loup.

En ce qui me concerne je suis très influencée par le cinéma d’un point de vue photographique. C’est d’ailleurs parfois pénible car lorsque je regarde un film ou une série, je passe mon temps à analyser les plans, la lumière, la colorimétrie souvent au détriment de l’histoire en elle-même. Ce qui a le don d’irriter mon homme, car je ne peux pas m’empêcher de faire des commentaires « non mais t’as vu cette lumière de ouf ! » « non mais regarde-moi cette composition ! » 🙈 Je crois qu’il va finir par me bâillonner pour être tranquille !

Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne.

Par exemple je suis fan des films de J.P Jeunet et particulièrement d’Amélie Poulain (un de mes films préférés pour son histoire également !). Guillermo del Toro, Tim Burton, on en parle ?

Et je regarde aussi de nombreuses séries qui me fascinent pour leur ambiance, mais je ne vais pas toutes les énumérer ici ! Elles ont pour similitudes une luminosité plutôt faible, l’usage de nombreux clairs-obscurs, des contrastes colorimétriques forts, et souvent une colorimétrie particulière qui rappelle l’argentique et notamment les effets de virage.

J’avais tout ça en tête, ce soir là, quand je suis sortie. Bien-sûr j’ai photographié à main levée car je ne suis pas du genre à m’encombrer de tout un tas de matos ! Il m’a suffi de monter les isos pour avoir une vitesse suffisante afin d’éviter le flou de bouger. Avoir du grain sur mes images ne me dérange pas, bien au contraire ! Cela ajoute encore à l’ambiance que je recherche.

Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne.

Certains habitants avaient déjà installé des décorations de Noël ce qui m’a permis de jouer avec ces lumières là aussi.

Et cerise sur le gâteau, dans mon petit village perdu en pleine campagne, il y a encore une cabine téléphonique ! C’est tellement vintage, j’adore 😍. Honnêtement je ne sais pas s’il y a encore des personnes qui l’utilisent, ça me parait peu probable, mais parfois on est surpris…

Je me suis amusée aussi un peu avec les voitures qui passaient !

Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne. Une voiture passe, on distingue la trainée des phares.
Photographier de nuit dans le brouillard. Photographie de nuit dans un village éclairé en Mayenne. La cabine téléphonique est éclairée par des phares de voiture.
Sur cette photo j’ai attendu que les phares d’une voiture éclairent la cabine pour déclencher !

Les seules personnes que j’ai croisées pendant ma petite sortie c’étaient des lycéens qui venaient d’être déposés par le bus, et aussi l’institutrice du village qui rentrait après avoir fini son travail à l’école.

Les gens sont toujours un peu étonnés de me voir avec mon appareil photo à la main en pleine nuit 😉

Je me suis juste fait plaisir pendant cette escapade nocturne, sans prétention aucune ! Et je partage aussi mes photos ici tout simplement parce que j’aime ça !

J’espère que toit aussi ça t’as plu. N’hésite pas à me faire un retour en commentaire si tu en as envie…

A bientôt.

Leave A

Comment

17 décembre 2019
Demain soir, sortie au Mans avec mon groupe. Mise en pratique. Par ailleurs, je valide Amélie Poulain
Répondre
[…] Je ne sais pas si tu te souviens mais il y a quelques semaines, je t’avais parlé d’une petite sortie photo que j’avais réalisée dans mon petit village, quasi de nuit et dans le brouillard (au cas où tu peux retrouver l’article ici). […]
Répondre