Tu as peut-être vu passer l’info sur Instagram mais lundi dernier, j’ai débuté un projet sur l’estime de soi et le portrait photographique avec une classe du lycée L.de Vinci de Mayenne.

J’avais envie de te parler un peu plus de ce projet auquel je suis vraiment heureuse de participer, d’autant que c’est un sujet qui me passionne et qui me tient vraiment à cœur.

Portrait photographique et estime de soi avec le lycée L.de Vinci de Mayenne. Planche de photographies de portrait divers.

En quoi consiste le projet ?

J’ai été contactée par une enseignante de lettre/histoire de ce lycée professionnel courant octobre 2019 afin de savoir si je serai intéressée pour participer à un projet qu’elle mène avec une classe de seconde autour de l’estime de soi.

Il s’agit pour les élèves d’apprendre à mieux se connaitre, à identifier leurs points forts, leurs valeurs, et également mieux communiquer. Les bénéfices qu’ils tirent de ces activités leur permettent de vivre une scolarité la plus épanouie possible au sein de l’établissement.

Par ailleurs, ils acquièrent des compétences humaines qui leur seront bien utiles tout au long de leur vie !

Comme tu t’en doutes, j’ai trouvé ce projet formidable et cela m’a quelque peu réconciliée avec l’Education Nationale. Valoriser l’élève et s’appuyer sur sa personnalité et ses propres compétences pour l’aider à trouver sa voie de réussite, je ne peux qu’adhérer !

Le projet se déroule sur toute l’année scolaire et il s’intitule « I feel good ».

Portrait photographique et estime de soi avec le lycée L.de Vinci de Mayenne. Planche de portraits en noir et blanc.

Mon rôle en tant que photographe

L’idée de l’enseignante était d’intégrer un module autour de l’image de soi, en proposant l’intervention d’un photographe pour une session de portraits.

Elle souhaite que les élèves puissent être photographiés « au naturel » et en « situation professionnelle » le but étant qu’ils posent un regard un peu plus bienveillant sur eux-même. Il s’agit également de leur faire accepter le regard de l’autre et les confronter à la peur d’être juger…

Je dois dire que le courant est tout de suite bien passé entre nous car nous partageons la même vision des choses.

Ma participation au projet a donc débuté au mois de mars, juste après la rentrée des vacances de février.

J’assiste à des ateliers avec les élèves et leur enseignante le lundi matin.

Ils se déroulent dans une salle de détente dans une ambiance décontractée : nous sommes tous assis en cercle sur un même pied d’égalité. L’enseignante dirige la séance mais elle participe aux activités, et moi également, au même titre que les élèves.

Les activités invitent les participants à mieux se connaitre, à poser des mots sur leurs ressentis, à se respecter les uns les autres…

En ce qui me concerne il me paraissait essentiel que je participe avec eux à ces séances, afin que les élèves apprennent à me connaitre et se sentent un peu plus en confiance le jour de la prise de vue.

Portrait photographique et estime de soi avec le lycée L.de Vinci de Mayenne. Planche de portraits créatifs.

portrait photographique et estime de soi

Ce premier lundi, je me suis donc présentée, je leur ai parlé de mon parcours et de ce qui m’animait dans mon travail. Nous avons un peu évoqué ce qu’était un portrait pour eux. Ensuite je leur ai présenté des planches photos de différents portraits où l’on ne voit aucun visage.

Je comptais susciter leurs réactions, et je dois dire qu’ils étaient plutôt dubitatifs !

Ils avaient évidemment en tête des portraits de visage où on regarde l’objectif et l’on s’efforce de faire un sourire…

Les clichés ont la vie dure (jeu de mot de photographe 😉) et pas seulement auprès des adolescents !

Beaucoup de gens pensent que pour se faire photographier, on se rend à la boutique du photographe qui va nous faire un « beau » portrait dans son studio.

Evidemment c’est à cent mille lieues du travail que je réalise auprès de mes clients !

A ce jour j’ai assisté à deux ateliers avec eux et j’assisterai au troisième lundi prochain.

On parlera de leurs attentes et de leurs craintes à propos de la prise de vue.

Je suis vraiment ravie d’être impliquée dans ce projet, car je travaille personnellement sur l’estime de soi et l’image de soi à travers la photographie.

Je compte mettre en place des séances de réappropriation de son image grâce à la photographie, essentiellement à destination des femmes.

Si c’est quelque chose qui t’intéresse, n’hésite pas à venir en discuter avec moi ici.

Leave A

Comment